Une nouvelle piste pour Claudio Ranieri

France Football, dans son édition du jour, publie une vaste enquête sur les entraîneurs. Ça va bouger, ça va switcher, comme tous les ans et sans doute un peu plus, précise l’hebdomadaire sportif.

 

Quand, l’été dernier, le président nantais, Waldemar Kita, a présenté son nouvel entraîneur, tout le monde était unanime. L’arrivée de Claudio Ranieri était un joli coup. Les performances en dents de scie ont amoché l’entente cordiale, tout comme l’attitude du technicien transalpin lorsque la rumeur l’a envoyé à la tête de la sélection italienne, un intérêt que le maestro n’a pas démenti.

Et comme le président Kita n’a pas non plus montré qu’il le retiendrait à tout prix, au propre comme au figuré (il coûte cher, autour de 300000 € par mois)… Sauf que Ranieri n’est pas le premier choix pour la Squadra Azzurra et que la rumeur d’un intérêt de l’OL a pris du plomb dans l’aile. Reste la Premier League, où son titre de champion 2016 est une référence autant qu’un passe pour y revenir. Selon l’hebdomadaire, Southampton et Everton seraient sur le coup…

Il se murmure au FC Nantes que le président courtiserait Jocelyn Gourvennec, libre depuis son départ de Bordeaux…

 

Share