Le match du FC Nantes face à Toulouse, ce samedi, est certainement le plus important de ce début de saison. Deux scénarios possibles, la résurrection ou le grand plongeon vers l’inconnu.

 

Face à une équipe qui n’a perdu aucun de ses trois derniers déplacements, les Canaris doivent absolument renouer avec le succès à le Beaujoire, le dernier succès en championnat remontant au 19 mai face à Strasbourg.

Le problème pour les nantais est que le TFC considère également ce match comme l’un des plus importants de ce début de saison. Auteur d’un début de saison surprenant avec notamment des victoires face à Bordeaux et Nîmes, une victoire à Guingamp, le TFC est victime d’un coup de moins bien même si le groupe reste solide et limite les dégâts avec une série de nuls et de courtes défaites.

Comme le FC Nantes, le TFC a eu quinze jours pour préparer l’échéance, avec un groupe également tronqué par les rendez-vous internationaux, duquel manquaient la plupart des joueurs composants le groupe titulaire : Amian, Todibo, Moubandjé, Sylla, Yago, Fortes, Sangaré, Durmaz, Dossevi, Gradel et Leya Iseka.
Là où les Canaris sont restés à la Jonelière, pour rester dans le rythme, Toulouse s’est déplacé en Espagne jeudi dernier pour affronter le Gérone FC, pensionnaire de Liga, en match amical (victoire 1-0). Un moyen de tester des jeunes, et de revoir des joueurs comme Yann Bodiger, mais surtout une façon de garder les hommes concernés, notamment les cadres du vestiaire en manque de temps de jeu en championnat.
Yannick Cahuzac était titulaire, et capitaine, Corentin Jean a été utilisé à la pointe de l’attaque, Firmin Mubele, titulaire lors du dernier match de Ligue 1 face à Nice, était sur une aile.
Ces deux derniers avaient une carte à jouer, puisqu’au moins l’un d’entre eux devrait être titulaire à la Beaujoire, samedi.
Devant, les options ne seront pas légion pour Alain Casanova face aux Canaris. Aaron Leya Iseka sera toujours suspendu, après son carton rouge reçu à Rennes, tandis que Yaya Sanogo est toujours en phase de reprise après une blessure à la cuisse.

Mais les quinze jours de repos auront permis aux Violets de récupérer un effectif presque complet pour reprendre le championnat. Hakim El Mokkedem, et John Bostock, récemment légèrement touchés, sont à nouveau disponibles. Surtout, l’attendu Stéphane Mbia s’entraîne à nouveau avec le groupe.

Samedi, Alain Casanova devra prouver que son équipe, à seulement 3 points du podium, continuera d’exister dans ce championnat.
Le challenge est tout autre pour Vahid Halilhodzic. Une nouvelle défaite à la Beaujoire et c’est déjà la pertinence de sa venue qui sera commentée.