Accueil Flash Ferhat, rien n’est fini

Ferhat, rien n’est fini

« Deux à trois clubs devraient se manifester. Et nous sommes prêts à baisser le prix de vente, si le pourcentage à la revente est très intéressant. Mais si aucune offre n’est acceptable, il restera avec nous. Car il n’est pas question de brader nos joueurs. » a déclaré le président du HAC au sujet de Zinédine Ferhat. Montpellier serait en pole et Nantes toujours intéressé.